NANCY NAOUS + SAMUEL MATHIEU

0
Plateau partagé #4

Vendredi 16 - 20h30, samedi 17 octobre - 18h

Visuel du spectacle
NANCY NAOUS
Artiste(s) du spectacle
NANCY NAOUS
Titre du spectacle
Turning point
Informations complémentaires
Création
Texte de présentation du spectacle

Quel(s) rapport(s) entretient la société arabe avec la danse ?
Avec le danseur ? La danseuse ? Qu’évoque ce mot « danse », dans l’imaginaire social ? Pourquoi suscite-t-il autant de préjugés et d’interrogations quant à l’image et à la conduite culturelles de l’homme et de la femme ?
Basé sur des entretiens avec des danseurs et des danseuses du monde arabe, Danseurs? questionne et détourne les malentendus, ambiguïtés, stéréotypes, métaphores, métamorphoses, fantaisies et imaginaire liée aux perceptions de la danse dans cette région du monde.

Informations techniques

Conception et chorégraphie : Nancy Naous
Performers : Nadim Bahsoun, Ali Beidoun, Nancy Naous
Dramaturgie : Abdullah Alkafri
Scénographie : Bissane Al Charif
Costumes et accessoires : Julie Deljehier, Bissane Al Charif
Musique : Ali Beidoun
Création lumière et régie générale : Alexandre Vincent

Production : Cie 4120.CORPS
Coproduction, accueil en résidences et soutien (liste non exhaustive) : La DRAC – Ile-De- France , La PLATEFORME Cie Samuel Mathieu - Toulouse, La PRATIQUE Atelier de fabrique artistique - Vatan - Région Centre - Val de Loire, L’étoile du nord / scène conventionnée d’intérêt national art et création pour la danse - Paris, Le CND Centre nationale de la danse - Pantin / Super, Théâtre Collectif - Paris / MOUSSEM Nomadic Arts centre - Bruxelles / Théâtre de Privas - Ardèche / L’échangeur – CDCN Hauts-de-France (dans le cadre de « Studio Libre »)

Visuel du spectacle
SAMUEL MATHIEU
Artiste(s) du spectacle
SAMUEL MATHIEU
Titre du spectacle
Frau Troffea
Texte de présentation du spectacle

Été 1518. Dans les rues étroites de Strasbourg, des dizaines de personnes dansent frénétiquement au rythme des tambourins, violes et cornemuses. Une épidémie du mouvement, un cortège de mort dansante où Frau Troffea, la première victime, devient le patient zéro de l’épopée.
Partant de ce fait historique troublant, Samuel Mathieu propose à Martin Mauriès un développement d’états de corps pluriels, opposés, harmonieux et contradictoires. Une succession de contraintes syncopées, une escalade d’attitudes à la fois sincères et sur jouées, inachevées et abouties ; un conflit de pensées, des corps, du verbe et de la danse. Une escalade qui offre un rythme évolutif, progressif et incessant, poussant l’interprète et l’idée à l’extérieur de leurs propres limites.
Ici, pluralité des genres et multiplicité des comportements marginaux viennent questionner les règles, troubler la convenance, provoquer le bien-pensant et rencontrer l’appréhension des différences assumées. Un objet politique et sociétal qui interroge l’être femme ou homme, hétérosexuel, homosexuel, transsexuel, transgenre, pansexuel, gender fluid... Une ascension vers l’épure, vers une simplexité des états, une acceptation du genre, sans convenance, sans a priori.
Samuel Mathieu questionne ainsi le fond et propose l’acceptation d’une différence, il provoque nos éducations, bouscule la bienséance, la politesse et l’hétéronormativité, fable d’une expression binaire d’un sexe fort et d’un sexe faible. Ode à la libération, à la transformation Frau Troffea est la première étape d’une traversée de l’archipel des possibles et d’une dérive salutaire de la pensée dominante, vers d’autres horizons.

Informations techniques

Conception et chorégraphie : Samuel Mathieu
Interprétation et chorégraphie : Martin Mauriès
Création musicale : Maxime Denuc
Création lumières : Arthur Gueydan
Régie générale : Jean-François Langlois
Production : Suzanne Maugein

Production : Cie Samuel Mathieu
Coproduction et accueil studio : CCN Malandain Ballet Biarritz, Nouvelle-Aquitaine / Centre Chorégraphique National de
Roubaix Hauts-de-France / La Place de la Danse – CDCN Toulouse-Occitanie
Soutien : Le Bateau Feu – Scène nationale, Dunkerque, Hauts-de-France
La Cie Samuel Mathieu est une compagnie chorégraphique conventionnée par le Ministère de la Culture – DRAC Occitanie, par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et par la ville de Toulouse.
Elle est conventionnée par la ville de Cugnaux dans le cadre du projet La Plateforme.
Elle est subventionnée par le Conseil départemental de la Haute-Garonne au titre du fonctionnement de La Plateforme et au titre de l’aide à la création.
Elle a reçu pour plusieurs de ses pièces le soutien de l’Adami, de la SPEDIDAM, et celui de l’Institut français pour ses projets menés à l’étranger.

Partager