REBECCA JOURNO - Portrait#

2021-2022
0
Plateau partagé #2

21 janv à 20h &  22 janv à 19h

Visuel du spectacle
Image
Portrait#
Artiste(s) du spectacle
REBECCA JOURNO
Titre du spectacle
Portrait#
Texte de présentation du spectacle

Le portrait symbolise une forme de nécessité à capturer, saisir une identité pourtant fuyante, à la représenter comme pour la garder vivante. Inspirée des œuvres de Cindy Sherman, Francesca Woodman ou encore des portraits d’Amedeo Modigliani entre autres, je cherche dans le portrait la sensation d’une disparition, d’une abstraction. La question se pose à l’intérieur du corps, me demandant comment aller de l’image vers le mouvement, comment remplir et vider la forme. On extrait des images un champ lexical de la pose dite de portrait, qui devient la matière première du mouvement. Faire le portrait s’envisage ici comme une transformation perpétuelle où le corps et le son travaillent à matérialiser la sensation d’une identité en mouvement. La création questionne le processus d’incarnation et cherche à le rendre visible aux yeux des spectateurs.

Informations techniques

Conception & chorégraphie : Rebecca Journo 
Créée avec & interprétée par Véronique Lemonnier Vera Gorbatcheva Lauren Lecrique Rebecca Journo 
Création sonore : Mathieu Bonnafous 
Création costume : Coline Ploquin
Regard extérieur : Raphaëlle Latini

 

 

Coproductions: Paris Réseau Danse, Collectif 12, Les Petites Scènes Ouvertes, Le Gymnase - CDCN, 3 bis f, Centre d’arts contemporains d’intérêt national à Aix-en-Provence Résidences d’artistes | arts vivants & arts visuels, Fondation Royaumont, L’Echangeur CDCN - Haut-de-France, CCN de Tours, résidence avec apport en coproduction de la Briqueterie - CDCN du Val-de-Marne

Soutiens/accueil : Caisse des dépôts, L’Echangeur - CDCN, Théâtre de L’oiseau-mouche, L’Atelier de Paris, Le Regard du Cygne, Région Ile-de-France

 

Partenaires du projet (acquis)
La création de Portrait# est accompagnée par le Paris Réseau Danse (L’Atelier de Paris - L’Etoile du Nord - Micadanses - Le Regard du Cygne) dans le
cadre de la résidence d’un an sur la saison 2021-2022
La compagnie La Pieuvre est également accompagnée par Danse Dense depuis 2018 et le Collectif 12 depuis 2020.
Co-production: Les Petites Scènes Ouvertes, Le Collectif 12, Le Gymnase, Paris Réseau Danse
Mise à disposition: L’Echangeur
Partenaires (en cours)
Aerowaves Dance festival Luxembourg, Région îles-de-France, Drac Îles-de-France, Caisse des Dépôts, 3bisf (Aix-en-Provence), Abbaye de Royaumont,
CCN de Tours, L’Oiseau-Mouche (Roubaix)

Visuel du spectacle
Image
a cru
Artiste(s) du spectacle
MARGAUX AMOROS
Titre du spectacle
À CRU
Texte de présentation du spectacle

À CRU est une expérience sensuelle au fond d’une grange, un rendez-vous clandestin dans un monde où les corps sont devenus suspects. Être ici, pour manifester secrètement la nécessité du lien à l’autre, à soi, pour embrasser dans un même élan le connu et l’inconnu, la maîtrise et l’ignorance, la tendresse et la brutalité.
Entrer dans un lieu où il est encore possible d’avoir de la chair, des émotionset des désirs, où la beauté de nos contradictions est accueillie et reconnue. 
Un lieu où l’on se retrouve pour travailler à rester bien vivant-e-s.
 

Crédits photo : ©Simon Jeannot

Informations techniques

Chorégraphie : Margaux Amoros
Interprétation : Jeanne Alechinsky 
et Margaux Amoros
Musicien live : Simon Henocq

Visuel du spectacle
Image
ziomara
Artiste(s) du spectacle
ZIOMARA HORMAETXE
Titre du spectacle
Ahotsak
Texte de présentation du spectacle

Native de Gernika, Ziomara Hormaetxe rend hommage à travers cette pièce à ses grands-parents ainsi qu’à toutesles victimes de l’attentat à la bombe de Gernika. En tant que descendante, c‘est une nécessité vitale, personnelle et nécessaire qui la pousse à raconter et à mettre en lumière les témoignages des derniers survivants de l‘attentat. 
La pièce Ahotsak est donc un voyage dans les labyrinthes de la mémoire, les chemins qui souvent se déforment et finissent par se perdre dans l‘oubli, dans des esprits anéantis par le temps. 
Elle parle du vide de la destruction, de la solitude, de l‘injustice, de la douleur et de la grande absurdité des guerres. 
 

Crédits photo : ©Sergio Marcos

Informations techniques

Idée et directrice: Ziomara Hormaetxe
Chorégraphie et danseurs: Akira Yoshida et Ziomara Hormaetxe 
Témoignages: Luisa Garcia Goiogana / Inmaculada Bilbao
Regard Extérieur: Lali Ayguadé
Musique: Miguel Marin Pavón
Témoignages: Luisa Garcia Goiogana / Inmaculada Bilbao
Regard Extérieur: Lali Ayguadé
Musique: Miguel Marin Pavón

Résidences artistiques: Malandain Ballet Biarritz, Dantzagunea (Guipuzcoa), Astra Gernika (ancienne fabrique d’arme de la guerre civile, reconvertie en centre de création artistique), Theatre Lizeo de Gernika, Bunker du bombardement de Gernika
Aides reçues à ce jour
Co-production: Festival Dantza Hirian “Aterpean” au siège du Ballet Malandain de Biarritz
Subventionné par Gouvernement Basque “Dantzan Bilaka”
Subventionné par Gouvernement Basque “Producción” 2021
Subventionné et coproduit par Mairie de Gernika-Lumo

Partager